Balade du patrimoine en famille Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas

Escapade

Balade à Daoulas : le circuit du patrimoine

  • Tout public
  • 2h

Le port de Daoulas​

Votre circuit démarre par le port, témoin d’une époque où l’activité commerciale passait essentiellement par la mer. Au XVe siècle, le port de Daoulas tenait une position stratégique en Bretagne pour l’importation de vins de Bordeaux et de sel, et pour l’exportation de boulets de canon en pierre de kersantite et de lin. 

Jusqu’en 1950, le port de Daoulas était également connu en Finistère pour le débarquement de maërl, une dépôt calcaire naturel que l’on répandait sur les terres agricoles.

Le port de Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas

La faïence à Daoulas

En 1800, un gisement de kaolin a été découvert à L’Hôpital-Camfrout, non loin d’ici. La faïencerie de Daoulas a été fondée en 1855 par plusieurs artisans potiers. Les pièces fabriquées rivalisaient avec celles de Limoges pour leur qualité, même s’il s’agissait essentiellement de pièces neutres avec peu de détails. La faïencerie est restée en activité jusqu’en 1891 et abrite aujourd’hui un restaurant.

Le moulin de Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas

Le moulin, patrimoine de Daoulas

Le moulin à eau date de 1173, soit la même époque que la construction de l’abbaye. Son signe particulier ? Sa roue tourne à l’horizontale : on l’appelle moulin à pirouette.

Sa base est en kersantite issue de plusieurs zones d’extraction, qu’on peut reconnaître à la couleur de la pierre : plus claire, elle provient du port de Kersanton ; plus foncée, tirant vers le noir, elle est originaire de L’Hôpital-Camfrout.

Observez les graffitis sculptés dans la pierre : ils représentent des bateaux, symboles du commerce portuaire à Daoulas, ainsi qu’un Drakkar viking, en souvenir de l’invasion des vikings en 913, qui détruisirent les abbayes de Daoulas et Landévennec.

Avez-vous remarqué la statuette derrière le Moulin ? On dit qu’elle se bouche les oreilles à cause du bruit du moulin et de la rivière !

Aujourd’hui, le moulin accueille les visiteurs : c’est un point d’information touristique en été.

Un peu de fraicheur

Balade à Daoulas : l’étang

Direction l’étang pour une pause fraîche et bucolique. L’étang de Daoulas est alimenté par l’eau de la Mignonne, qui prend sa source dans les Monts d’Arrée. Vous y verrez la cheminée en briques rouges : il s’agissait de la cheminée de l’usine Madec, pêcheur de coquilles Saint-Jacques de Logonna-Daoulas. C’est ici également que se tenait la motte féodale de Daoulas au XIIe siècle. Chaque année, les balades photographiques animent le bourg et les abords de l’étang avec une exposition de photographies en lien avec la thématique annuelle de l’Abbaye.

Circuit du patrimoine : balade à Daoulas
L'étang du Moulin à Daoulas

La venelle Saint-Nicolas

Votre balade pédestre se poursuit par la venelle Saint-Nicolas. Faites une pause devant la fontaine et la statue de Saint-Nicolas. Vous la trouvez un peu à l’étroit ? C’est normal ! La fontaine n’est pas son emplacement d’origine : elle vient de la chapelle Saint-Nicolas, détruite au début du XXe siècle.

La venelle Saint-Nicolas à Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas
Balade du patrimoine en famille Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas

La place du champ de foire

Dominée par le calvaire, elle accueillait des halles qui ont brûlé dans un incendie au XVe siècle. Jusque dans les années 80, il y avait sur cette place une foire au juments poulinières : en témoignent la bascule et les barres encore visibles sur la place.

Attenante, la rue de la grande cohue tient son nom de l’époque où on y jugeait les accusés en place publique (co=ensemble, hue = du verbe huer).

La rue de l’église

C’était la rue la plus « chic » de Daoulas ! C’est ici que vivaient les personnes les plus aisées et importantes de la ville et aujourd’hui, on y trouve de nombreux ateliers d’artistes et d’artisans. Elle est restée pavée jusqu’en 1987.

Prenez le temps d’observer les maisons datant du XVIIe siècle construites de 3 pierres différentes. Vous y verrez la maison de Jérusalem, la plus ancienne de la rue, qui abritait les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem chargés de vérifier l’état de santé des pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Enfin, vous reconnaîtrez la maison de l’évêché à la représentation du Christ, au-dessus de la porte.

Centre historique de Daoulas - Pays de Landerneau Daoulas

Un peu d’histoire ...

Une légende prête au nom de Daoulas une origine un peu sombre ! Un seigneur local aurait assassiné en l’an 510 deux abbés de Landévennec. Son nom signifierait alors « les deux meurtres ». Une autre origine, plus vraisemblable, viendrait de glas (bleu en breton) et qui, se rapportant à l’eau, signifierait « les deux cours d’eau ».

La chapelle Sainte-Anne à Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas

La chapelle Sainte-Anne

Construite pour les pèlerins en 1429, elle fut d’abord un hospice dédié à Sainte-Anne, puis est devenue chapelle en 1667. Elle est réalisée en pierre de Logonna, reconnaissable à sa couleur jaune.

L’église de Daoulas

L’église abbatiale a été construite au XIIe siècle, à l’origine dans un style roman. Sous les règnes successifs de François 1er et Louis XIV, l’église tombe peu à peu en ruine, faute d’entretien.

Au lendemain de la Révolution française, de riches propriétaires en font l’acquisition et la restaurent peu à peu. En 1876, l’architecte diocésain Joseph Bigot décide de lui rendre son style roman originel. Pour cela, il détruit le chœur gothique et le clocher, fait déplacer l’ossuaire ainsi que le porche sculpté. En entrant sous le porche, vous pourrez admirer les 12 apôtres.

Eglise de Daoulas pendant la balade du patrimoine - Tourisme Landerneau Daoulas
Abbaye de Daoulas - Le Cloître - Tourisme Landerneau Daoulas

Incontournable

L’abbaye de Daoulas

Dernière étape, et incontournable d’un circuit de découverte à Daoulas : le passage par l’Abbaye !

On ignore la date exacte de sa fondation car elle fut détruite par les Vikings autour de l’an 900. Reconstruite au XIIe siècle, elle était tenue par les chanoines de l’ordre de Saint-Augustin. Successivement acquise et entretenue par de riches propriétaires et des sœurs franciscaines, elle devient la propriété du Conseil général du Finistère en 1984. Chaque année, l’Abbaye accueille des événements culturels et des expositions. Elle est aussi remarquable par ses magnifiques jardins de plantes médicinales.

Un saut dans le temps !

Cartes postales historiques de Daoulas
Daoulas historique La Grève - Tourisme Landerneau Daoulas
La grève, aujourd'hui place du Valy
Le Viaduc de Daoulas - Tourisme Landerneau Daoulas
Le viaduc
Vue sur la Mignonne

Les bonnes adresses

Découvrir Daoulas à la journée... ou plus !

Sous le charme de la cité, restez un peu plus longtemps et laissez vous le temps de percer tous ses secrets ! 

Laissez-vous guider

En été, l'Office de tourisme vous propose des visites guidées du Daoulas historique. Notre équipe a à cœur de vous faire découvrir les trésors de cette charmante cité !

Comment venir ?

Découvrir Daoulas, le charme du Finistère !

En voiture

  • Accès par RN12 depuis Paris-Rennes-Saint-Brieuc
  • Accès par RN165 depuis Nantes, Vannes, Quimper

En train

  • Gare SNCF de Landerneau

En bus 

  • Ligne 39 Landerneau-Daoulas

En avion

  • Aéroport Brest-Bretagne
M’y rendre avec Google Maps