Film "Moi, Daniel Blake"

Daniel Blake, menuisier, ne peut plus travailler, à la suite d'un problème cardiaque. Il est contraint de faire appel à l’aide sociale. Or, l'administration ne l'entend pas de cette oreille : il se voit signifier l'obligation d'unerecherche d'emploi sous peine de sanction…

« A 80 ans, Ken Loach n'a pas baissé les armes. Pas encore. Il a gardé intacts sa colère, son empathie, son humanisme. Sourd aux modes et aux postures cyniques, il peint, à nouveau, dans Moi, Daniel Blake,"son" Angleterre, celle de "Riff-Raff", "Raining Stones"ou "My name is Joe": ce peuple que plus personne, sauf lui, n'appelle la classe ouvrière. Tous les oubliés du système —ces victimes de toutes les crises, de toutes les politiques de rigueur —, il est le seul, désormais… » Télérama.

« Bouleversant. » Le Parisien

« … on frôle la comédie, par moments, tant le héros de ce calvaire ordinaire met d'énergie, de chaleur et d'humour désespéré dans la bataille. » Télérama.

Ce film s'inscrit dans le cadre du Collectif Ciné.

Résa et renseignements : l'Atelier Culturel 02 98 21 61 50 / www.atelier-culturel.fr

Durée : 1h40. Tout public, à partir de 10 ans.

  • Dates : 25 janvier 2018
  • Horaires : 20:30
  • Entrée : Payant
  • Tarifs : 5 €