Landerneau et sa région, théâtre idéal de vos escapades nature

Coupée en deux par l’Elorn, la région de Landerneau s’étend à la fois dans le Léon et la Cornouaille : deux écrins de verdure où la nature est reine. Quel côté choisirez-vous pour profiter de ces paysages naturels ? Si vous ne parvenez pas à vous décider, vous pouvez toujours longer ce fleuve côtier, dont les rives accueillent une faune et une flore parfois surprenantes !

 

Au nord, côté Léon, pensez à vous aventurer au cœur de la zone humide de Langazel, où l’Aber Wrac’h prend sa source. Labellisé Natura 2000, ce site de 137 hectares s’étend sur les communes de Plouédern, Trémaouézan et Ploudaniel et regroupe, outre des landes, mares et prairies, des tourbières datant de 9 700 avant JC ! Inutile de préciser qu’elles sont les plus vieilles de Bretagne. Le sentier de 9 km entourant la zone vous permettra d’observer près de 700 espèces animales et plus de 300 espèces végétales, mais aussi de découvrir l’histoire de la tourbière grâce à plusieurs panneaux d’interprétation.

Le charme naturel des rives de l’Elorn

A Landerneau, direction les rives de l’Elorn. Long de 56,4 km, ce fleuve prend sa source dans les Monts d’Arrée et se transforme, à Landerneau, en fleuve maritime une fois franchi le pont de Rohan. En le longeant, vous découvrirez un paysage enchanteur, qui fait la joie des randonneurs comme des pêcheurs, et rencontrerez aussi des canards, des saumons et de nombreux autres animaux ! Pendant votre balade, vous tomberez sur un patrimoine surprenant, constitué notamment de moulins abandonnés ou du château de la Roche-Maurice.

Si cette balade vous donne envie de poursuivre votre périple, sachez qu’une trentaine de sentiers de randonnée vous attendent aux alentours de Landerneau.

Vous préférez le cheval à la marche ? Pas de problème. Plusieurs clubs équestres sont prêts à vous accueillir.

Plongez au cœur du Parc Naturel Régional d’Armorique

Place ensuite à la Cornouaille, au sud.

Première étape : la baie de Daoulas, dont la beauté des paysages de bord de mer vous enchantera. Les amateurs de nature noteront également l’intérêt ornithologique de l’endroit, que le canard plongeur appelé « Harle huppé » a choisi comme lieu d’hivernage.

À Daoulas, mais aussi à Logonna-Daoulas, l’Hôpital-Camfrout ou Hanvec, les richesses naturelles, culturelles et paysagères du Parc Naturel Régional d’Armorique vous feront perdre la notion du temps. Pour vous en persuader, ne manquez pas le parc animalier du Ménez Meur. Ce massif montagneux domine la rade de Brest et vous permet de traverser de nombreux paysages en observant vaches, porcs, moutons, mais aussi des sangliers ou des loups !

L’Elorn, paradis des pêcheurs

Fleuve de première catégorie piscicole, l’Elorn est, dans sa partie fluviale, particulièrement riche en saumons et truites sauvages.

De quoi faire le bonheur des pêcheurs qui passent de longues heures sur ses rives à attendre la bonne prise en observant les loutres, hérons cendrés ou martins pêcheurs. Pour faire de même, une condition : disposer de la carte de pêche de l’AAPPMA de l’Elorn (Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique), qui peut être demandée sur internet.

L’Elorn traverse plusieurs communes qui regorgent de lieux de pêche idéaux. Mais chut… Chaque pêcheur a ses secrets !

Vous souhaitez pêcher dans la partie maritime du fleuve ? Pas besoin de carte, mais veillez à respecter la réglementation en vigueur.

Renseignements : www.elorn-aappma.com - 02 98 68 85 08

Un large choix de randonnées

Envie de vous dégourdir les jambes ? Les occasions ne manquent pas car de nombreux sentiers vous attendent. À Landerneau, les berges de l’Elorn représentent, au total, 7 km de promenade tandis que le sentier entourant les tourbières de Langazel s’étend sur 9 km. 

Vous souhaitez bénéficier d’une vue imprenable sur la rade de Brest ? Descendez un peu au sud. À Logonna-Daoulas et Saint-Eloy, des sentiers de 5 et 7 km vous permettront de l’admirer, ainsi que les Monts d’Arrée.

Les Monts d’Arrée, justement, raviront les plus courageux, car un long circuit de 28 km les parcourt au départ d’Hanvec !